Les 20 premières années de la Bibliothèque Auguste-Honoré-Gosselin (1991-2011)

L'ouverture de la bibliothèque date de 1991. Elle a été construite en même temps que la rénovation de l'école secondaire St-Charles qui y est attenante. Pour réaliser cet édifice de 400 mètres carrés, l'implication financière des deux municipalités d'alors a été importante en plus d'une généreuse subvention du Ministère des Affaires culturelles, soit 406 000 $. L'inauguration officielle a eu lieu le 10 novembre 1991.

En mars 1993, à la suite d'un concours remporté par M. Jean-Marie Brousseau, la bibliothèque reçoit le nom officiel de Bibliothèque Auguste-Honoré-Gosselin, en l'honneur du 1er curé de Pont-Rouge (1869-1886). Écrivain et historien remarquable, M. le Curé Auguste-Honoré Gosselin a ouvert la première bibliothèque paroissiale dans le presbytère. Lors du 5e anniversaire en 1998, nous avons inauguré une exposition permanente de ses nombreuses œuvres.

Jusqu'à aujourd'hui, notre bibliothèque était affiliée au Centre régional de services aux bibliothèques publiques de la Capitale Nationale Chaudière-Appalaches (CRSBP CNCA) situé à Charny. Grâce à ce centre de services, nous avons bénéficié de multiples avantages : formation dans divers domaines, échanges de volumes, références en animation culturelle et surtout, soutien constant d'un personnel compétent. À partir de janvier 2012, nous deviendrons une bibliothèque municipale autonome parce qu'une loi du gouvernement prévoit que d'ici 2013, toute bibliothèque qui dessert plus de 5000 habitants ne pourra plus s'affilier à un Réseau. Comme nous desservons aujourd'hui une population de plus de 8 500 habitants, nous devons nous retirer du Réseau Biblio du Québec.

Jusqu'en 2009, la gestion de la bibliothèque a été assurée par un comité formé de sept bénévoles sous la direction de Mme Ghislaine Brousseau. Par la suite, avec l'arrivée de Mme Denyse Simard, comme nouvelle responsable, le comité de gestion a été nommé par élection postale et est devenu, en janvier 2010, un comité consultatif formé de 5 bénévoles. La représentante actuelle de la municipalité est Mme Hélène Dubé. Elle a été précédée à ce poste par MM. Louis-Marie Dion, Jean-Guy Bussières et Claude Delisle.

En 1991, les abonnés empruntaient les biens culturels manuellement à l'aide de cartes. Dès décembre 1992, nous informatisons notre service de prêts, grâce à un don de 15 000 $ de notre Caisse Desjardins. En 1996, nous adhérons au programme de l'autoroute de l'information subventionné par le gouvernement du Québec, ce qui nous permet de faire connaître Internet à la population. Jusqu'en juin 2005, nous avons utilisé le logiciel Nicolas, ensuite Multilis du programme Simb@ (système informatique modulé pour les bibliothèques affiliées) jusqu'en décembre 2008 pour poursuivre avec Symphony jusqu'au 31 décembre 2011. Enfin, BiblioNet prendra bientôt la relève. Lors de ces changements successifs de logiciels, les bénévoles ont reçu de la formation afin de se familiariser avec le nouveau système en place, ce qui a impliqué de nombreuses heures supplémentaires de bénévolat.

En 2009, suite aux changements de logiciels, nous avons dû remplacer la majorité de nos ordinateurs. Nous disposons aujourd'hui d'un site informatique avec deux ordinateurs, complété par deux postes pour la recherche, de quatre ordinateurs pour le service de prêts et un poste pour la collection locale.

Depuis 2009, la bibliothèque est ouverte vingt-sept heures par semaine : sept jours en saison régulière et quinze heures trente en horaire estival. En plus de la population, nous desservons les élèves du secondaire tous les midis, les classes de maternelle, les classes du secondaire et du primaire sur demande,
l'école Montessori et plusieurs garderies. Une trentaine de bénévoles assurent les services aux membres, ce qui représente une moyenne de 3000 heures de bénévolat annuellement.

Durant notre parcours culturel, nous avons prêté non seulement des volumes, mais aussi des tableaux, des vidéocassettes, des disques compacts, des DVD, des audiocassettes et des revues variées. En 2001, notre collection locale est intégrée au Réseau. Nos usagers peuvent emprunter les titres des collections locales dans d'autres bibliothèques par le biais du service PIB (prêt interbiblio). Devenu PEB (prêt entre bibliothèques), grâce au logiciel VDX (échange de document virtuel) en force depuis mars 2010, ce nouveau service a permis d'accélérer le processus d'échanges. Ce service se terminera le 20 novembre prochain.

Les 50 bénévoles assurent différentes tâches selon leur goût et leur talent : service du prêt, gestion des retards, des périodiques, de la collection locale, des activités culturelles, des archives, des statistiques, des échanges, du secrétariat, de l'horaire, de la publicité, des PEB, des anniversaires, du classement, de la trésorerie, de la décoration, des thématiques, de l'horaire des bénévoles, etc. Depuis vingt ans, tout en nous acquittant de ces tâches essentielles, nous avons présenté des activités de qualité : vernissages, expositions, conférences, ateliers, rencontres d'écrivains, concours, clubs de lecture, rallye-découvertes, lancements de volumes, heures du conte, salons d'artisans, journées portes ouvertes et journées de la culture. En 2009, un projet-pilote de lecture a été offert aux personnes âgées dans une maison d'hébergement. Notre salle d'animation a servi aussi pour des cours d'initiation à l'informatique, de photographie numérique, de remises de bulletins et d'expositions d'arts pour les élèves du secondaire. Présentement, la salle est un grand chantier pour la collection locale et des cours d'anglais y sont dispensés deux soirs par semaine.

Au fil des ans, des réparations s'imposent. Ainsi, en 2010, une subvention du Ministère de la Culture et des Communications nous permet de réparer le toit, de rafraîchir les murs, d'acheter de nouvelles étagères et des meubles pour les ordinateurs et de rendre plus attrayantes les portes d'entrée de la bibliothèque.

Nous pouvons affirmer avec fierté que notre bibliothèque est devenue un centre de diffusion de l'information qui a pour objectifs de faire connaître le patrimoine culturel, apprécier les arts, le progrès et l'innovation. C'est un lieu de rencontres intergénérationnelles, rencontres entre artistes et profanes, entre amis, voisins, professeurs et étudiants.

Site d'animation et d'échanges, notre centre de développement culturel permet à la population qui la fréquente d'enrichir ses connaissances, de vivre un loisir de qualité, d'exercer sa créativité et de se familiariser avec les nouvelles technologies. Pour toutes ces raisons, en 1997, la bibliothèque a été reconnue Organisme de l'année et a reçu le trophée Honoris au Gala organisé par la Chambre de Commerce de Pont-Rouge.

En 2006, l'oeuvre collective d'un vitrail a été réalisée par les bénévoles pour le 15e anniversaire. Sous l'habile direction de Christine Duplain, artiste et bénévole, ce vitrail de pensées représente à la fois l'emblème floral de la ville de Pont-Rouge, l'esprit d'équipe qui nous anime et la couleur de notre gratuité.

 Grâce à notre travail persévérant, à notre fidélité et à notre dévouement, grâce aussi au support et à l’accompagnement du CRSBPCNCA ainsi qu'à la collaboration financière de la Ville et de la Caisse Desjardins, notre bibliothèque a grandi et vit bien aujourd'hui ses vingt ans d'existence.

Nous sommes prêts pour l'autonomie.

Gilberte Gallant